Les records du mois ...

L'athlétisme est un sport à deux visages celui de la lutte où la performance s'évalue par le "classement" établi, visage commun à toutes ces disciplines (cross, route, trail, stade) et celui des "chiffres" qui permet d'évaluer la progression individuelle de chacun comme la progression d'une discipline tout au long de l'histoire du club, en ce qui nous concerne.

C'est sur le stade essentiellement, mais aussi sur la route pour certaines épreuves bien codées que cette évaluation est possible.

Comme il n'est pas toujours facile de signaler cela au moment où les classements sont affichés dans les pages d'actualité c'est à la fin de chaque mois, que je remplirai cette rubrique qui permet d'actualiser l'histoire de ce "vieux" club dont certains records ont maintenant plus d'un demi siècle d'existence, alors que chacun sait que les records sont faits pour être battus.



JUIN 2O22 : Records partout : des cadet(te)s aux masters, du 100m au 5000 m en passant par le steeple.


Pourtant la météo du 4 juin et le jury de Tarnos en voulaient à Anaïs et Véro, mais elles ont quand même triomphé des ces pièges. Mais n'anticipons pas, prenons les événements dans l'ordre:


Le 1er juin à Noisy le Roi, Mario SENSINI battait son récent record du 1500m M5 60 ans en 5'10"95


Les 2 et 3 juin Véronique LE MOING concourait à Tarnos pour les championnats nationaux SNCF. Le jury était composé de juges fédéraux et utilisait la procédure "logica" de la FFA, mais la FFA ne voulut pas enregistrer les résultats car la SNCF n'avait pas payé le forfait demandé. Quoiqu'il en soit Véro a battu 4 records de club M3 50ans, dans 4 disciplines qui ne sont pas les siennes habituellement en y ajoutant la manière puisqu'elle a gagné 3 d'entre elles : le 100m en 15"79, le 200m en 32"19, le 400m en 71"36. Elle y ajouté le record du disque avec 16m57. Pour cette épreuve c'est aussi le record M2 comme sur 200m et 400m. (Elle aussi gagné le 800m à quelques 1/1O de son record).


Le lendemain 4 juin à Montesson, c'est Anaïs MOUQUET qui se voyait privée de chrono et de record sur 500Om en raison de l'orage qui s'abattit pendant sa course et provoqua une panne de l'électronique. Elle avait cependant couru en 18'30" ce qui pulvérisait son précédent record de club, mais la FFA refusait de reconnaître cette performance établie à partir de la vidéo de l'épreuve...


Mais le 12 juin AnaÏS MOUQUET prenait sa revanche aux régionaux LIFA de Montgeron en portant son record du 1500m à 4'47"46, battant son ancienne marque de 6".

Mais ce record n'allait durer que 3 jours, car au meeting de Trappes du 15 juin, elle en ôtait 4 " en remportant l'épreuve en 4'43"65.


Quelques jours auparavant, le 8 juin Véronique LE MOING était allée courir à Saint-Maur sur une distance plus conforme à ses habitudes, le 5000m. Elle effaçait Sandrine Even des tablettes en réalisant 19'51"32, record M2 et M3. Du coup elle possède à présent tous les records course du 100m au Marathon, à l'exception du 10km qui reste la propriété de Sandrine.

Enfin le 22 juin se couraient à Saint-Maur les championnats LIFA de 1/2 fond long.

Pauline POUILLARD remportait le 2000m steeple cadette en pulvérisant son record de 19" et battait celui du club de 6" en 8'03"79. Puis Anaïs MOUQUET validait cette fois un nouveau record espoir du club du 5000M en terminant 2ème en 18'26"44, effaçant totalement le pataquès de Montesson.

A ces performances on doit ajouter les remontées dans le classement tout temps de Louis BEL en longueur et de Keony BORDIER sur 200m & 400m dont il approche les records espoir et toutes catégories.


MAI 2O22 : Des records à foison des benjamin(e)s aux masters, en course, saut et lancer !


Le 1 mai aux championnats interclubs des Yvelines à Montesson : Commençons par la fin, le 4x400M féminin dernière épreuve du programme, mais record du club toutes catégories et Espoirs établie par 2 espoirs, 1 junior & 1 cadette, symbole du renouveau chez les jeunes : Anaïs MOUQUET a transmis en tête à Samia NAJIDI qui a transmis toujours en tête à Layla MOUQUET qui a donné le témoin encore en tête à La cadette 1ère année Pauline POUILLART qui a terminé en vainqueur pour battre de 3secondes le record club en 4'30"01.

Auparavant la famille BURNS s'était mise en évidence en établissant les records Master4 & Master5 (60ans) sur 400M femmes pour Anne Marie en 1'50"01, et sur 800m hommes pour David en 2'39"44. (au passage ils établissent les MP sur 100 & 200 M4/M5 pour elle, sur 400 M5 pour lui).

Autre cumulard mais en M3/M4 (55ans) Philippe LAMIRAULT qui bat de 11cm les records du disque de Jean Monamy en réalisant 16m03. Toujours au disque, mais féminin, Véronique LE MOING complète sa collection : à celui des M2, elle ajoute le M3 avec 13m61.. De  même Pascal RUIZ ajoute à son record M2 de la hauteur celui des M3 avec 1m30.

Marcheuse et marcheurs n'ont pas été en reste : Pascale CHARBONNIER a établi le record M4 du 3000m marche en 23'11"36, et si Dominique BONENFANT & René CONIN n'ont pu battre le record "supersonique" de Jacky GOETHALS ils ont progressé dans le tableau du bilan tout temps. du 5000m marche.

Autres entrées ou progrès dans ce bilan : Le cadet 1ère année Louis BEL sur 200m, Pauline POUILLART sur 800m, Les sœurs MOUQUET au javelot.


Ce même 1er mai au semi Marathon de Cissac Médoc, Mario SANTINI battait le record Master 5 de Roger JACQUET de 42" pour réaliser 1h30'56" et se qualifier pour les Championnats de France à venir.


Le 13 mai àPlaisir: Mario SANTINI ajoute à son tableau le record Master 5 du 1500 mètres en 5'13"80 privant David BURNS qui court dans la même série en 5'20" de ce record.


Le 15 mai à Houilles Le même René CONIN s'empare du record Master 6 du 5km/5000m en 21'03".


Le 25 mai à Poissy aux départementaux de demi-fond long, Manolo RICHARD établit le record cadet du 2000 mètres steeple en 7'16"18, et Anaïs MOUQUET remporte le championnat élite des Yvelines en ajoutant celui du 5000m espoir en 19'06"73 à sa collection, ce qui la classe 2ème au bilan tout temps derrière l'internationale Yaman OUBOUHOU. Elle figure ainsi dans le bilan tout temps du club sur toutes les distances du 400m au 5000m.


Le 27 mai à Landerneau (Finistère) Nouveaux records pour la famille BURNS :  David  bat de 3 secondes son récent record M5 du 800m en 2'36"81 qui datait du début du mois & Anne Marie s'octroie celui du 1500m M6 en 7'42"54 (et pose les bases des records du 1000 et du 800)


Le 28 mai au meeting masters des Herbiers (Vendée) Jean MONAMY bat de 8cm son récent record M8 du poids (4kg) qui datait de la fin du mois. d'avril en lançant à 7m13, après avoir établi le record M8 du 200m en 39"35.


Ce même 28 mai aux championnats départementaux d'Antony, Amaury DE PLACE lance le disque de 1,5kg à 31m13 et bat de près de 6 mètres l'un des vieux records cadets de Christophe PAVY qui datait de 1983 !


On ajoutera à ces records les entrées ou progression dans les bilans tous temps de Louis BEL (100m, 200m, longueur) Keony BORDIER (400m) et Pauline POUILLART (1500M)




AVRIL 2O22 : Toujours Sandrine : après le cross & le semi, voici le 10 bornes !

Le 9 avril aux championnats de France des 10Km à Boulogne sur mer : Moins d'un mois après son record du club des 10km réalisé le lendemain de son titre de championne de France de cross M3, Sandrine EVEN remet ça : Championne de France M3 des 10km en pulvérisant son record de 1'13" pour descendre sous les 40' en réalisant 39'45" !


Le 30 avril aux championnats masters de la ligue du Centre à Châteauroux : Jean MONAMY tout récent master8 a établi les records du club des épreuves suivantes : 100m en 18"70, Hauteur à 0m90, Longueur à 3m05, Poids 4kg à 7m02, Disque 1kg à 19m43, Javelot 500g à 14m71.



MARS 2O22 : DES RECORDS EN ESPOIRS & MASTERS En veux-tu en voilà !

Émeline LEGORRE, Aurélie BOUQUET, Sandrine ÉVEN & Pascal RUIZ rénovent les bilans


Le 13 mars au semi Marathon de RAMBOUILLET : Un mois jour pour jour après son record  des 15km Aurélie BOUQUET termine 2ème Master1 femme en 1h26'48"’ battant  de 2' le record M1 jusqu’alors détenu par Véronique Le Moing depuis 2013.

Ce même jour la jeune Émeline LEGORRE prenait elle aussi la 2ème place de sa catégorie (Espoir) en 1H43'00" et s'emparait du record du club Espoir que détenait la junior Mélanie DURAND en 1h43'07".


Le 19 mars aux championnats de France masters indoor à METZ Une semaine jour pour jour après son titre de champion de France par équipe mixte M3 de cross Pascal RUIZ termine 4ème du 1500M en 9'31"32 nouveau record M3 de RSA.


Le 20 mars à CHARTRES Une semaine jour pour jour après son titre de championne de France M3 de cross Sandrine ÉVEN remporte les 10km de sa catégorie en 40'58" battant de plus d'une minute le record établi l'an passé par Véronique Le Moing.


FÉVRIER 2O22 : deux records masters.

Le 13 février à Charenton : Aurélie BOUQUET termine 6ème féminine et 1ère  Master 1 Femme des Foulées Charentonnaises  en 1h02’02’’ battant le record du club Master Femme  des 15km jusqu’alors détenu par Véronique Le Moing (1h04’36’’ en 2016).

Le 19 février aux championnats LIFA Masters à Eaubonne : Jean MONAMY termine 2ème du saut en hauteur  M7 et établit les records du club M4 à M7 et le record des Yvelines M7  avec 0m90.


JANVIER 2O22 : Le 1er record de l'année au sprint en cadets.

Le 23 janvier lors des régionaux LIFA cadets à Eaubonne Louis BEL enlève 8/100 à son propre record du club du 60m.cadet en terminant 4ème de sa série en 7"51, ratant de peu (3/100) la finale, mais il se qualifie pour les LIFA du 5 février.


DÉCEMBRE 2O21 : Et un dernier pour la Présidente !


Le 18 décembre à PARIS, Véronique LE MOING bat de 12 secondes son propre record du 5km route en 20'51", en terminant 6ème de sa catégorie sur 177.


NOVEMBRE 2O21 : Encore 4 nouveaux records masters , mais aussi un recxord cadet.


Le 28 novembre à PARIS 17ème BERNARD RIGEADE qui vient d'arriver au club, établit, pour sa 1ère course avec RSA, le record du club M8 (75 ans) du 10km en 57'58". Il gagne l'épreuve et établit le dernier record de l'année 2021.


Le 14 novembre à MONTIGNY, Gérard BERNARD  poursuit sa razzia des records M4 en agrémentant sa victoire en masters 4 par un record RSA en du 10km en 37'09" améliorant de 20" celui de David BURNS.

Ce Même jour René CONIN l'emporte en M6 en 43'49" ce qui améliore de 9" l'ancier record de Gérard Grivel.

Et La Présidente Véronique LE MOING, 3ème le course M3 améliore de 29" son propre record du 10km, vieux d'à peine 2 mois, en 42'06".

Une semaine plus tard le 20 Novembre, à Eaubonne Louis BEL gagne sa série du 60m cadet en 7"59, performance rééditée pour sa 3ème place en finale. Il bat le plus vieux record de RSA que détenait Jean Monamy en 7"4 depuis le 29 février 1964 ! En effet 7"59 électrique correspond à 7"35 manuel.


OCTOBRE 2O21 : Encore 2 nouveaux records masters avant la fin de la saison.

Le 10 octobre à VAL DE REUIL Gérard BERNARD agrémente sa victoire en masters 4 par un record RSA en du marathon en 2h58'07" ce qui pulvérise de 9' l'ancien record que détenait Pascal Bayerd depuis 2014

Le 17 octobre à VÉLIZY Mario SENSINI agrémente sa victoire en master 5 par un record du 10 km en 40'21" pour sa première compétition sous les couleurs de RSA, améliorant de 18" le record de Roger Jacquet qui datait de 2015.


SEPTEMBRE 2O21 : Déjà 2 records masters après la pause de l'été.

Le 12 septembre à CHARTRES Véronique LE MOING agrémente sa victoire en masters 3 par un record RSA en 42'35" (ce qui correspond à un meilleur 5OOOm que son record sur cette distance).

Le 19 septembre aux championnats de France de Semi-Marathon aux Sables d'Olonne, Sylvain MOUQUET agrémente son titre d'un nouveau record club, qu'il ajoute à celui du Marathon établi en juin. Il bat le vieux record de Thierry Seguin qui datait de 2004 de plus d'une minute et passe le 17km dans l'heure (17,050 km/h).


JUIN 2O21 : Sur la piste du Vieux Moulin, à Trappes & jusqu'en Champagne, des records club fin mai & début juin chez les jeunes comme en masters.

D'abord  fin mai lors du défi 5000, au vieux Moulin, Véronique LE MOING et Pascale PERSENOT battent les records clubs en Masters 3 (21'24") pour Véronique, et en masters 4 & Master 5 (24'35") pour Pascale qui établit aussi toutes les M.P de ces catégories, dont celle du 300O en 14'35" au passage.

À TRAPPES LE 5 JUIN, dans la 1ère série du 120m. Minimes Éliott LANSONNEUR établit un record club en 16"96. mais  Loïc LE GALL gagne la 5ème série et pulvérise ce record en 15"77.

Ce même week-end, toujours à Trappes, Anaïs MOUQUET effectue un bond dans le bilan tous temps du 1500m 2ème en 4'53"92, tandis que le 26 juin à Versailles Kéony BOCHER entrai en 6ème place dans le top10 su 400m en 51"70.

Le week-end suivant, 13 juin, au marathon du lac de Der, près de Saint-Dizier, Sylvain MOUQUET pulvérise de plus dun quart d'heure le record Master 3 du Marathon que détenait Gilles FUEHRER. Il termine 22ème du classement scartch, mais 2ème master 3 en 2h44'32".

Sylvain possède tous les records du club sur cette distance depuis la catégorie sénior : le record absolu toutes catégories qui est aussi le record master 0 & master 1, mais encore les records master 2  & 3.

Enfin le 30 juin à Saint-Maur, Pascal RUIZ bat de 2"25 son propre record M3 du 3000m steeple en 10'16"06 qui datait de son unique course sur la distance avant de se blesser en 2019. Il bat aussi en même temps (de 29/100) celui du 3000m plat que détenait un autre Pascal (LEFÈVRE) depuis 2015.


MARS 2O21 : Malgré la pandémie, 10 records sur le mile sur la piste du Vieux Moulin ! En fait elles/ils sont 10 à avoir établi des records du mile du club, mais certaines et certains l'ont fait dans dans plusieurs catégories, voire plusieurs distances au passage.

Chez les femmes, aucun record n'existait et c'est ANAÏS MOUQUET qui établi avec son record espoir le record toutes catégories en 5'35"69.

Autre cumularde, VÉRONIQUE LE MOING: record absolu master et Meilleure performance M0, M1, M2, M3 en 6'05"45, tandis que PASCALE PERSENOT s'adjuge celui des M4 en 7'35"00. Toutes les deux établissent au passage plusieurs M.P sur les distances inférieures (comme le montre le tableau à télécharger en rubrique records masters)

Chez les hommes le record absolu existait déjà et n'a pas été battu.

En revanche des minimes jusqu'aux Masters 60 ans il s'en est établi dans toutes les catégories.

Honneur aux jeunes ALEXIS VISSALI en Minimes 6'55"47, ELOUARN LEGORRE qui établi les records cadets et juniors en 5'19"20, et KAËL BOSHER celui des espoirs en 4'46"91.

Un record Masters existait, propriété de Pascal Lefèvre depuis 2017. Il a été battu en 4'50'10 par
SYLVAIN MOUQUET qui cumule ce record absolu avec les M.P. M0, M1, M2, tandis que PASCAL RUIZ s'empare de la M.P. Master3 en 4'59"00.

En Masters 4 & 5 PASCAL LEDUC avait établi la M.P. le 20 mars en 6'30"40 mais quelques jours plus tard RENÉ CONIN la lui ravissait (ainsi que les M.P. de quelques distances inférieures) en 6'29"30.


SEPTEMBRE 2020 : Feu d'artifice masters pour conclure la saison...

Le 06 Octobre à Malakoff : Thierry QUÉRÉ retrouve une des distances dont il possède les records de cadets à Séniors le 1000 mètres, pour la première fois depuis des lustres, et il s'empare du record Masters4 55 ans en 3'42"20. Tandis que Pascal RUIZ qui détient tous les records de la distance en M0,M1, M2, y ajoute celui des M3 5O ans en 2'49"75. Finalement de cadet à M55 ce sont les deux qui ont écrit l'histoire de RSA sur cette distance.


Le 09 Octobre à Maintenon : Thierry QUÉRÉ retrouve la distance fétiche de ses années "de gloire" le 800 m. Il court un peu moins vite, mais prend le record M4 55 ans en 2'53"73.


Le 11 Octobre aux championnats de France à Châlons sur Saône : Jacky GOETHALS ajoute à son titre de champion de FRANCE M8 75 ans, un record de club du 10 km marche M5, M6, M7, M8 en 1h17'06". puis 2 heures plus tard Pascal RUIZ triomphe sur le 5KM M 50 en battant de 2" son propre record de club en 16'20".



SEPTEMBRE 2020 : Des murs tombent.

Le 17 septembre à Brétigny sur Orge : Le minime Louis BEL qui avait déjà battu le record du club à deux reprises en juillet remet ça sur 100 mètres en enlevant 16/100 à ses 12"208 pour briser le mur des 12" : 11"92. Et Léa SELLIER a failli l'imiter chez les espoirs filles en enlevant 7/100 à son record pour un chrono de 12"62, mais le vent était trop fort de O,1 m/s pour que ce soit homologable. Un autre mur a été brisé, même si ce n'est pas un record de club, celui des 5' au 1500m (le 19 septembre) par Anaïs MOUQUET qui devient la 3ème rambolitaine sous les 5', avec un chrono de 4'58"54.


Le 29 septembre à Lisses Pour sa reprise en compétition sur piste, interrompues depuis un an à cause d'un tendon d'Achile douloureux, Pascal RUIZ a établi le "vrai" record Master 3 du 800 m en 2'12"83, en guise de préparation aux Championnats de France Masters qu'il courra sur 1500m et 5 km, puisque le steeple (sa vraie spécialité) ne sera pas au programme cette année.


JUILLET 2020 : La jeunesse RSA en pleine forme dans le monde d'après.

Le 1er juillet à Versailles : Louis Bel qui avait battu deux fois le record RSA de sa catégorie du 50 mètres juste avant le confinement, a ravi celui du 100 mètres en 12"23 en enlevant près de 2/10 à celui que détenant Valentin Colin depuis 2015 (12"39). Et pour son premier 3000 m. Anaïs Mouquet a couru en 11'20"44, enlevant 32" au record Espoir de Louise Giraud ! C'est aussi la 2ème meilleure performance tous temps du club derrière l'internationale Yamna Oubouhou.

Le 12 juillet à Mantes la Ville : Le minime Louis Bel remet ça sur 100 mètres en enlevant 15/100 à ses 12"23 pour flirter avec les 12" : 12"08. Et Léa Sellier l'imite chez les espoirs filles en enlevant 1/10 à son ancien record pour un chrono de 12"69.


MARS 2020 :

Le 7 mars à Eaubonne: le jeune Louis Bel a battu son propre & récent record RSA de sa catégorie lors de la finale départementale du triathlon. Il a gagné sa série en  6"63 3ème temps des séries, Il termine 5ème de la finale en 6"5 manuel (= 6"74 électrique) d'une course très serrée, gagnée en 6"4.

Pluie de records masters au Semi-Marathon de Rambouillet le 08 mars.

Juste avant le confinement et frustrés d'annulation des France de cross de Montauban 5 masters rambolitains ont amélioré ou établi les records de leurs catégories respectives, parfois pour quelques secondes : VÉRONIQUE LE MOING son ancien record M3 50 ans de 6" en 1h34'13" ou SYLVAIN MOUQUET de 1" en M2 45 ans 1h11'00" ! En revanche GÉRARD BERNARD  bat celui de David Burns de près de 2' en 1h23'41" en M4 55 ans. Quant à PASCALE PERSENOT & MURIEL GRASSET elles établissent les records féminins M4 55 ans pour Pascale en 1h50'19" et M5 60 ans pour Muriel en 2h32'39". Toutes deux établissent aussi les meilleurs performances officieuses sur l'heure, 10 km & 15km de leurs catégorie en péréquation de leurs performances, comme Véronique dans la sienne.

Il n'y aura sans doute pas record en avril, voire en mai, mais protégeons nous tous bien pour pouvoir recourir,  ressauter, relancer, sans risque quand à nouveau les conditions le permettront.


JANVIER 2020 : Pour Léa, le premier record de l'année.

Le 26 janvier à Eaubonne lors des Championnats d'Île de France indoor Léa SELLIER gagne sa série de 200 mètres en "cassant" la barrière des 26 secondes, et en battant son record de 5/100é de seconde. Sachant que sur une piste de 200 m en salle, il y a deux virages très serrés, elle devrait faire mieux sur une piste de 400 m, cet été, et approcher le record toute catégorie u club. 8ème temps des séries, elle finit 3è de sa finale et 7ème temps en 26"10.



DÉCEMBRE 2019 : Ça sprinte chez les Minimes, plutôt deux fois qu'une

D'abord, le 08 décembre au meeting jeunes de Trappes, le jeune Louis Bel a battu le record RSA de sa catégorie lors de la finale du 50 mètres du triathlon. Après avoir couru 6"86 en série, il termine 2ème de la finale en 6"81, électrique, un temps meilleur que les 6"6, manuel, de Corentin Penaud, équivalent d'un 6"84 électrique, selon les règlements internationaux. Et d'une !

Puis le 15 décembre au meeting jeune de Versailles, Louis remet ça, en grignotant 3 centième sur un record qui n'aura tenu qu'une semaine. En 6"78 il gagne sa série avec le meilleur temps de la compétition.
Et de deux !


OCTOBRE & NOVEMBRE 2019 : Le Marathon inspire les masters.

Le 03 novembre au prestigieux Marathon de NEW-YORK, La Présidente Véronique LE MOING, 1ère française de la course M3 femme, ajoute un nouveau record à sa collection en réalisant 3h26'53" (sans doute un peu moins en "réel") et en effaçant de 4' celui de Pascale PERSENOT.


Le 13 Octobre Aux Championnats de France, à METZ, Pascal LE DUC prend la 7ème place en M5 et améliore de 2minutes son précédent et récent record du Marathon M5 60 ans en 3h33'54".

SEPTEMBRE 2019 : La Présidente toujours au top.

À Trutnov en République Tchèque, Véronique LE MOING a non seulement obtenu une médaille d'argent sur 3000 mètres, AUX CHAMPIONNATS DU MONDE DES CHEMINOTS, mais elle a aussi battu les meilleures performances de RSA des M.3 (50 ans) du 800 m en 2'42"39 et du 3000 mètres en 11'35"30.


MAI JUIN JUILLET 2019 : Les records masters bougent toujours et les bilans tous temps se modifient un peu en demi-fond hommes et femmes.


Le 08 mai, à Aulnay sous bois aux championnats d'Ile de France masters. Dès la 1ère épreuve, Jacky GOETHALS améliore de 18 secondes ses records club et Yvelines du 5km marche M75 en 36'14"33, établis le mois dernier aux Interclubs, à Conflans.


D'abord , le 11 mai, à Savigny, en 4'26"26, Pascal RUiZ bat de presque 20 secondes le record V2 M50 du 1500 mètres que détenait l'autre Pascal, LEFEVRE, depuis 2015.
Puis, le 23 mai à Saint-Maur, il retire 8 secondes à son nouveau record, en réalisant 4'18"37, établissant au passage de nouveaux temps de bases pour les records 800 et 100 mètres Vétérans 2 et M50..

Ce même 23 mai à Tarnos, La Marathonienne Véronique Le Moing bat elle aussi à deux reprises le record du club M45 du...100 mètres. D'abord elle lui retire 5 secondes en 15"86, en série, puis gomme encore 3/10é en 15"53 en finale.
Le 25 mai à Versailles, aux championnats des Yvelines, David BURNS pulvérise de 27 secondes son propre record M55 du 800 mètres en 2'32"26.

Le règlement FFA des records sur piste l'empêche de valider ce temps comme ses 67"02 aux 400 m le lendemain comme records V3 & M60. En effet alors que sur route c'est l'année des 60 ans qui compte, sur piste c'est le lendemain de la date anniversaire.
Le même règlement prive Véronique Le Moing des records V2 et M50 des 100, 800 et 3000 mètres que ses performance su 23 mai auraient établis si la même règle valait sur piste et sur route.
Enfin Le 07 juillet à Cesson-Sévigné aux Championnats de France épreuves combinées masters Jean Monamy blessé à Dreux le 17 juin a quand même concouru s à 30% de ses possibilités en couse et saut. En prenant la 3ème place il établi avec 950 point un record club Masters 2 à Master 4  qu'il sera facile de battre dès l'an prochain par les V2 V3 ou V4 qui voudront enchaîner longueur javelot 200m disque et 1500m en 6 heures de temps.

AVRIL 2019 : Les records masters bougent encore


Le 13 avril, à Pacé aux championnats de France masters de 10000 m. Sylvain MOUQUET pulvérise de près d'une minute ses propres recordas Masters toute catégorie (établi en 2013) et Master 45 ans, établi l'an dernier en 32'49"41.
Ce même 13 avril à Allonnes aux championnats des pays de Loire Masters, Jean MONAMY bat son record de club et des Yvelines, du triple saut M70 avec 6m76 réalisés 2 fois par vent nul; sans prendre la planche et après avoir couru 2 fois le 100 mètres, en raison d'un problème de chronométrage.
Le 14 avril, à Conflans aux championnats interclubs des Yvelines Dès la 1ère épreuve, Jacky GOETHALS améliore d'une seconde ses records club et Yvelines du 5km marche M75 en 36'32"4,établis l'an dernier aux Interclubs, déjà. Puis Aboudou SAGNA bat son record de club vétéran du 400 m haies de plus de 2 secondes et bat aussi le record M45 de Pascal MORCEAU en 68"67. Enfin, Pascal RUIZ pulvérise en 10'18"30 le record DU CLUB ET DES YVELINES V2- M50 du 3000 m steeple que détenait l'autre Pascal LEFÈVRE.
Ce même 14 avril au Marathon de Paris, Pascal LE DUC, tout nouveau Vétéran3 établit le record V3 et masters M60 du Marathon en 3h35'28", tandis que Sylvie NAUDET après avoir battu le record club du semi-Marathon le mois dernier,bat de 7 minutes celui du marathon  Masters 55 d'Évelyne Cartier en 3h 48'29".
Le 27 avril à Pont-L'abbé (29), Après avoir sauté 6m92 au triple saut, mais avec un vent trop favorable (+2,4) Jean MONAMY a battu son récent record V3-V4 M55àM70 en réalisant 6m81 face à un vent de -3,4m, malgré une blessure au tendon d'Achille à la réception de la foulée bondissante.

JANVIER - MARS 2019 : Les records masters bougent toujours et du nouveau chez les jeunes


Le 12 janvier, à Eaubonne aux championnats d'Ile de France indoor Masters, Jean MONAMY qui avait conclu la saison 2018 par une série de 4 records piste "Masters 70" ouvre la l'année nouvelle en battant ou établissant 2 nouveaux records de club et trois records des Yvelines, ceux du 60 m en 10"78, de la longueur: 3m06, et du triple saut: 6m63, en remportant le titre de sa catégorie dans ces trois disciplines.
Le 03 février à Vannes, il bat de 20 cm son record du javelot M70 avec 19m74.
Les 16 mars, à Liévin aux championnats de France masters indoor, Pascal RUiZ bat son propre record M45 du 3000 mètres en 9'12"31 (record des Yvelines indoor) en prenant la seconde place pour sa dernière compétition M45
Le 17 mars, au Semi-Marathon de Rambouillet, la Présidente Véronique LE MOING bat de 8' le record de la distance V2 & F50 en 1h34'19" tandis que Sylvie Naudet bat le record V3 en 1h45'03". Toutes deux battent au passage les records clubs des 5000, 10 km, 15km  et heure.
Le 24 mars, à Aubergenville
Pascal RUiZ bat d'1 minute son propre record M50 du 10 kilomètres en 32'44" en remportant la course en catégorie V2, fêtant ainsi de la meilleure manière son entrée en M5O le lendemain de son anniversaire. Mais dans la même course Sylvain MOUQUET le dépossède de son record M45 de 13" en 32'27" !
Le 30 mars, à Aubergenville
Pauline POUILLARD égale le record Benjamine de durée (20 minutes) d'Ines TURAUD qui datait de 2015 en courant 4200 mètres et en se classant 8ème de l'épreuve.

OCTOBRE 2018 : Les records masters bougent en courses piste et route, lancers et sauts.


Le 04 octobre, à Gujan-Mestras aux championnats de France des cheminots, la Présidente Véronique LE MOING qui avait conclu la saison estivale par son record du 5000 m piste "Masters 45" ouvre la saison automnale en battant celui du disque de la même catégorie avec 15m22

Le 13 octobre, à Plœmeur, le matin, lors de tests des jeunes du 56, Jean MONAMY bat le record de la longueur des V2 & établit ceux des V3 & V4 (ainsi que les records des catégories masters M50 à M70) avec 3m48. L'après-midi à Larmor il établit ceux des V4 & M70 des 400, 800, & 1000m.

Le 28 octobre, à Saint-Omer, lors des championnats de France de semi-marathon, Pascale PERSENOT bat le record V2/M50 de 9 secondes en 1h42'06", établissant au passage les meilleures performances 15 km et heure.

JUIN 2018 :


Le 13 juin, à Fontainebleau aux championnats régionaux de demi-fond long, la Présidente Véronique LE MOING améliore son propre record du 5000 m piste "Masters 45" en 19'53"63.

MAI 2018 :

Ça bouge  toujours en masters et chez les juniors filles.


Le 30 mai, à Créteil aux championnats départementaux du 94 Sylvain MOUQUET a battu d'une seconde son propre record M45 du 5000 mètres qui datait dde un an à un jour près, en 15'54"17

Les 26 & 27 mai, à Trappes aux championnats départementaux individuels  La sprinteuse Léa SELLIERa largement battu un des plus vieux records du club celui du saut en longueur toute catégories qui datait de 25 ans avec un bond à 5m62 (en fait elle l'a battu 4 fois pendant le concours mais avec un vent trop favorable pour ses sauts à 5m35, 5m48 & 5m57) ce qui lui assure aussi le titre départemental. Elle a évidemment battu aussi les records Juniors et espoirs. Mais elle a aussi battu les records du 100m en 12"79 (12"72 en finale mais avec un vent trop favorable) et du 200m en 26"04.

Le 1 mai, à Montesson aux championnats départementaux interclubs  Les Juniors filles épaulées par la Présidente ont superbement conclu la journée en pulvérisant de près de 30 secondes le record toutes catégories du 4x400 m en 4'33"27 soit une moyenne de 68"32 par athlète, pour le quatuor composé des demi-fondeuses Layla MOUQUET, Louise GIRAULT et de la sprinteuse Léa SELLIER.  bien épaulée par la Présidente "master" Véronique LE MOING au dernier relais !
Un des plus vieux records vétérans du club (qui datait de 31 ans, lors des interclubs de 1987) celui du 400 haies a été battu par Aboudou SAGNA : ses 71"06 électriques sont supérieures de 8/100 aux 71"00 manuels de Jean MONAMY
Quatre records masters sont tombés aussi : outre SAGNA au 400 haies M40, il y eut aussi Philippe DESMET au disque M45 (32m39) et au marteau M45 (21m28), et le doyen du club; Jacky GOETHALS 36'33"3 au 5km marche M75

AVRIL 2018 :

Ça bouge en masters aux extrêmes du programme piste & sur le marathon féminin.


Le 18 avril, au Plessis Robinson Sylvain MOUQUET bat son propre record masters 45 ans, sur la plus longue des distances sur piste, le 10000 mètres en 33'42"4 , pas si loin du record V1 qu'il détient aussi.


Le 21 avril, à Fontainebleau aux championnats LIFA, masters  Jean MONAMY bat d'un centième son record de la plus courte des distances sur piste, le 100 m V4 70 ans en 17"42 malgré un départ catastrophique, et remporte le 2ème de ses 3 titres de champion LIFA du jour (après celui du disque et avant celui du 200 m).


Le 28 avril, à Pont-L'Abbé Jean MONAMY améliore sérieusement son récent record du100 m V4 70 ans en 16"97 bat celui du javelot 500 grammes avec un jet à 19m54.


On peut aussi signaler l'entrée de Morgane BLU dans le top 10 des marathoniennes RSA après ses 3h33'41" d'Annecy le 22 avril.


FÉVRIER & MARS 2018 :

ET L'ANNÉE NOUVELLE S'OUVRE COMME 2017 S'EST TERMINÉ. : cadette & master en forme


Le 03 février, à l'INSEP aux championnats régionaux  Léa SELLIER a battu deux fois ses propres records junior & espoir du 60 mètre en réalisant d'abord8"29 en série avant de courir la Finale B en 8"22 (5è & 11ème temps des deux finales).

Le 11 février, à Eaubonne aux championnats de toute l'Ile de France Léa SELLIER bat encore deux fois ses tous récents records junior & espoir du 60 mètre en terminant d'abord2ème de sa série en 8"18 avant de gagner la Finale B en 8"14  ce qui lui donne la 7è place d'Ile France.


Le 11 mars, au Semi-Marathon de Rambouillet, Roger JACQUET déjà détenteur des records masters 3 du semi (+ MP heure & 15km) termine 3ème V3 de la course en 1h34'12" et raye Gérard GRIVEL du tableau des masters 3 "65 ans ", sur ces 3 distances.



NOVEMBRE 2017 :

Quand les cadettes montent en junior les records continent à être battus.

Le 26 novembre à Eaubonne en gagnant la finale B cadette des championnats 78 en salle  Léa SELLIER a battu les records junior & espoir du 60 mètre qu'elle venait de prendre en 8"42 à la minime Fabienne Voyenet qui les détenait depuis 1990 (mais conserve les records minimes et cadettes avec 8"2 manuel), en réalisant 8"30.


OCTOBRE 2017 :

ET ça continue chez les cadettes.

Le 22 octobre à Aubagne en terminant 5ème cadette des France de 10KM Louise GIRAULT a repris à Anaïs MOUQUET les records cadettes, junior & espoir du 10 km, datant d'à peine un mois, qu'elle a améliorés de 24" en réalisant 42'06".

SEPTEMBRE 2017 :

Ça bouge toujours chez les cadettes.

Le 17 septembre à Massy Palaiseau Anaïs MOUQUET bat les records cadettes, junior & espoir du 10 km en 42'30" en gagnant, dans sa catégorie, la course de Polytechnique.


JUILLET 2017 :

Pascal LEFÈVRE en été.

Le 19 juillet à Rosny sous bois Pascal LEFEBVRE établit les records masters et masters 2 du mile en 5'37"14


JUIN 2017 :

Le sprint revit chez les jeunes et les masters : le 200 mètres en progrès constant.


Le 20 juin à Vire En courant son 200 mètres en 34"96, par vent  quasi nul, (+0,1) Jean MONAMY efface ses récents records master 4, (club et Yvelines) de la distance, en enlevant près de 4 secondes à ceux qu'ils avaient établis le 22 avril.


Le 18 juin à Antony (Championnats inter-régionaux d'Ile de France) En courant sa série en 26"51, par vent nul Léa SELLIER efface ses tous récents records cadettes, juniors, espoirs du 200m, en enlevant 5/100 à ceux qu'elle avait battus le 04 juin.


Le 04 juin à Montgeron (Championnats régionaux d'Ile de France) En courant sa série en 26"56, malgré un vent défavorable de -0,7 m/s, Léa SELLIER efface ses tous récents records cadettes, juniors, espoirs du 200m, en enlevant 3/100 à ceux qu'elle avait battus le 14 mai.


MAI 2017 :

La pluie de Records se poursuit tous azimuts.

En cadettes ça bouge en sprint pour la 1ère fois depuis longtemps avec Léa SELLIER et en demi-fond ça continue avec Louise GIRAULT

En masters 2 50 ans, dès le 1er mai Pascale PERSENOT a frappé et  Jean MONAMY continue sa quête en masters4 70 ans).

Et rendons à Baptiste LEFÈVRE UN RECORD BATTU UN AN PLUS TÔT !



Le 1er Mai, à Combs la ville (Championnats de France de Marathon) Pascale PERSENOT 5ème de sa catégorie explose de près d'un quart d'heure le record masters2  de la distance que détenait Sylvie Naudet en 3h30'54".


Le  week-end des 13-14 Mai, à Challans (85) (Championnats masters Bretagne-Pays de Loire) Jean Monamy explose de plus d'1m50 son récent record masters4  du disque en lançant à 24m83, et enchaine en battant ses records du poids (8m72) et du 100 m (17"43).


Ce même week-end, Le 13 Mai, à Versailles (Championnats des Yvelines) Louise GIRAULT explose de plus d'une minute les records cadette et junior du 2000m. steeple, que détenait Éva Bissette en 8'30"26 et prend la médaille d'argent pour sa 1ère course sur la distance.


Ce même week-end, Le 14 Mai, à Poissy, le sprint rambolitain se réveille : Léa SELLIER confirme les espoirs nés lors des interclubs en explosant de plus d'une seconde le vieux record cadette et junior d'Anne DORNIC du 200m en 26"59  qui datait de 1988. Du même coup elle efface aussi de 1/100 le record espoir de Haïdara qui datait de 1990.


Le 25 Mai, à L'Hay-Les-Roses Louise GIRAULT améliore sensiblement ses tous récents records cadette et junior du 2000m. steeple, en 8'23"02


Le  week-end des 27-28 Mai, à Mantes (Championnats des Yvelines) Léa SELLIER confirme ses tous récents records cadette, junior espoir du 200m en effaçant ceux du 100 mètre en 12"85 qui dataient de 1990 pour sa catégorie, et de2002 pour les catégories supérieures.


Le 31 Mai, à Antony (Championnats régionaux 1/2 fond long) Louise GIRAULT améliore encore une fois ses tous récents records cadette et junior du 2000m. steeple, en 8'09"00. En 3 courses elle a gagné près de 30" sur la distance !


AVRIL 2017 :

Une pluie de Records cadettes (Louise GIRAULT)et masters (Sylvie NAUDET & Jean MONAMY) la dernière semaine de ce mois. ET 10 entrées dans le top 10 tous temps à l'occasion des Interclubs.


Le 22 avril à Longjumeau aux LIFA Masters : Jean Monamy établit les records masters 4 :

100 m 17"65, 200m 38"87, disque 23m34 (record des Yvelines), poids 8m41.

Le 28 avril à Pont-L'abbé il y ajoutera le record du javelot (18m84)


Entre le 23 avril à Rambouillet, (course du château) et le 30 avril à Montesson (Interclubs) Louise Girault ajoute 6 records à sa collection entamée le mois dernier :

ceux du 10 km route (cadettes, juniors et espoirs) en 42'51" et du 3000 mètres (cadettes juniors et espoirs) 11'52"1.

Dans la catégorie Espoir ce record était détenu depuis 1985 par Valérie Sionnières qui fut finaliste cette années-là des championnats de France espoir sur 1500 mètres


Enfin toujours à Montesson le 30 avril (Interclubs) Sylvie Naudet bat de plus d'1minute le record du 3000 m marche de Geneviève Lequeux en 21'17"4 toutes catégorie et masters 1 & 2.


Parmi les entrées dans le top 10 tous temps on peut signaler les performances de Léa Sellier au 100 m cadettes et en longueur très proches des records club cadettes et à quelques centimètres du record toutes catégorie de la longueur qu'elle battra peut être cette année.


MARS 2017 :

Le premier record de l'année pour une cadette : Louise GIRAULT.

Le 19 mars à Chartres :

Louise GIRAULT bat de 30 " le triple record de club cadette, junior, espoir, du 5km route en 20'13" que détenait Camille LEFÈVRE depuis un an.Elle entre aussi dans le TOP 10 tous temps du bilan RS toutes catégories (8ème).


SEPTEMBRE 2016 :

Le 18 septembre à Tours CHAMPIONNATS de FRANCE de Marathon :

La Présidente Véronique LE MOING qui avait établi le dernier record club d'avant la trêve d'été, bat le 1er record club de la reprise de saison. Elle continue de progresser sur la distance reine hors-stade tant à la place (elle se classe 3ème en catégorie Masters femme ) qu'en performance en enlevant plus de 2 minutes à son record master du Marathon (qu'elle avait établi en 2015 en battant celui qu'elle possédait depuis 2014) en réalisant 3h 09'20".


JUILLET 2016 :

Le 3 juillet à Orphin :

La Présidente Véronique LE MOING remporte la course en catégorie Masters femme et enlève près de 4 minutes au record master du 15 km de Nathalie Regnault en réalisant 1h 04'36". C'est son 4ème record de club masters auquel s'ajoute celui de l'Ekiden toutes catégories.

JUIN 2016 :

Pour cause de suppression des Interclubs d'Avril (pour cause d'Euro de foot et de pelouse à préserver) il a fallu attendre le dernier mois de la saison de piste pour voir tomber un nouveau record par Lilou ANSEAUME batte un dernier record en minime.

Le 8 juin à Saint Maur des fossés :

Lilou ANSEAUME enlève deux secondes au record minime du 1000 m de Blanche Derigny. Elle gagne la course en 3'11"93 dans le temple du demi-fond français. C'est son 3ème record de club chez les minimes après ceux du 2000 m et des 30 minutes l'an dernier.


AVRIL 2016 :

Un record du durée chez les "Benjamins.

Le 2 avril 2016 (Épreuve de durée à Aubergenville :
Baptiste LEFEBVREle ajoute 100 mètre au record de durée benjamin de Thibault QUIGNOTON en réalisant 5,100 km en 20 minutes.


MARS 2016 :

Deux records du Semi-Marathon chez les "masters".

Le 13 mars à Paris :

Sylvie NAUDET bat d'une seconde Pascale PERSENOT et améliore ainsi son record de club master 2 du semi-Marathon en 1h 42'15".
Chez les "masters3" masculins Roger JACQUET fait de même en réalisant 1h31'38".


FÉVRIER 2016 :

Camille LEFÈVRE rejoint son père dans le tableau des records de Rambouillet Sports

Le 21 février à Étampes :

Camille LEFÈVRE remporte la course féminine des 5 km et établit un TRIPLE record de club sur la distance : cadettes, juniors et espoirs en 20'45", ce qui la classe aussi dans le TOP 10 toutes catégories de RSA.


JANVIER 2016 :

Il a fallu attendre le dernier jour du mois pour que Maëlys SAINT-LOUIS batte le premier record de l'année.

Le 31 janvier à Eaubonne (Championnats d'Ile de France en salle) :

Maëlys SAINT LOUIS pulvérise de 16 centièmes le vieux record cadettes du 60m. haies (76cm) de Fabienne Voyenet qui datait de 1990 avec 9"64 en séries, ce qui la qualifiait pour la finale, où elle égalait l'ancien record.



OCTOBRE 2015 :

Ils sont quatre, Roger Jacquet, Véronique Le Moing, Pascale Persenot, Gilles Fuehrer, pour quatre records battus,


Le 18 octobre à Vélizy :

Roger JACQUET bat en 40'39" son propre record V3 du 10 Kilomètres, établi 6 mois plus tôt à Aix les bains.

Le 25 octobre aux championnats de France de Marathon à Rennes :

Véronique Le Moing, bat en 3h11'20" son propre record V1 du Marathon, établi un an plus tôt à Metz, lors des précédents Championnats de France.
Dans la même course, Pascale Persenot et Gilles Fuehrer l'imitent en battant leurs premiers records de club, tous deux en V2, Pascale en 3h44'49" et Gilles en 3h00'29".


SEPTEMBRE 2015 :

Après la pause de juillet et août, marquée cependant par les trois médailles des Championnats du Monde Masters, Sylvain Mouquet a battu le premier record de la saison 2015-2016.

Le 05 septembre à Lille :

Sylvain MOUQUET pulvérise de près de 2'30" en 1h 07' 02" son record "masters" du 20 km, qui datait de 2011, au passage du semi marathon de Lille dont il termine 2ème Vétéran.


JUIN 2015 :

Ils sont trois,  Maelys Saint-Louis, Lilou Anseaume et Pascal Lefebvre, pour trois records battus,


Le 07 juin à Mantes la ville :

Pascal LEFEBVRE pulvérise en 4'45"58 son propre record V2 du 1500 mètres, établi 3 semaines plus tôt à Poissy

Le 18 juin à Compiègne :

Lilou ANSEAUME (minime 1ère année) prend la 5ème place des championnats de France UGSEL et pulvérise de 10" en 7'22"75 le record minime fille du 2000 mètres, d'Amandine Loyant qui datait de 2008. Depuis elle a aussi approché de 4 secondes le record du 1000 m en 3'17"16.
Le 28 juin à Savigny Le Temple :
Maëlys SAINT LOUIS bat, pour la 4ème fois cette année, de 7 centimètres son record Minimes du Poids (3kg) avec 10m83

MAI 2015 :

Ils sont trois Pascal Lefebvre, Valentin Colin, Maelys Saint-Louis pour six records battus, un record égalé et une meilleure performance établie.

Le 12 mai à Malakoff :

Pascal LEFEBVRE pulvérise en 3'10"58 le record V2 du 1000 mètres. (et établit la meilleure performance (temps à battre pour établir un record au moins égal à l'allure de cette course) sur 800m en 2'32"47.

Le 17 mai à Poissy :

Pascal LEFEBVRE pulvérise en 4'51"95 le record V2 du 1500 mètres.

Le 17 mai à Conflans Sainte Honorine :

Valentin COLIN
bat de 23 centièmes le record Minimes du 100 mètres en 12"39

Le 25 mai à Aulnay sous bois :

Maëlys SAINT LOUIS
pulvérise de 40 centimètres son record Minimes du Poids (3kg) avec 10m76 au cours d'un triathlon où elle égale son record de 106 points établi le 28 mars à Eaubonne.

Le 27 mai à Saint-Maur :

Pascal LEFEBVRE pulvérise en 10'16"35 le record V2 du 3000 mètres.
(... à suivre fin octobre)
 
Dernière modification : 28/06/2022